Fashion Week : Décryptage des tendances parisiennes

October 19, 2009

La fashion week est terminée, et même si le printemps est encore loin, un décryptage des tendances s’impose :

Chez FFX, on a visionné un maximum de défilés, lu tout ce qui était possible sur le sujet, écouté les conseils de Carine Roitfeld herself, ici, et on s’est fait notre avis.

En quelques points, les tendances les plus fortes, celles qu’on aime le plus, et des éléments de réponse pour celles qui se demandent ce qu’il faut garder, ce qu’il faut recycler… En un mot ce qu’on va porter au printemps.

La palette de couleurs

Le printemps prochain sera chaud et doux : des tons nude, de l’ivoire, du rose poudré chez la plupart des créateurs, mais également du camel, comme chez Fendi, Isabel Marant, et Céline pour ne citer qu’eux.

Exit le noir pourtant omniprésent chez les invités de cette fashion week.

Fendi Beige poudréNude Isabel MarantCELINE5NUDE

De l’utilitaire

Une tendance forte de la saison prochaine : la simplicité, la mode facile à porter, et adaptée à nos vies : les vraies. Des coupes parfaites, précises, pour un vêtement utilitaire mais qui reste chic et sexy. Cela on le doit surtout à la très attendue Phoebe Philo. Partie de chez Chloé, il y a trois ans, elle revient chez Céline avec sobriété, mais avec force : des jupes et des robes en cuir gras, des pantalons en toile de lin, des chemises à plastron, le classique trench beige… tout ce qu’on aime, et tout ce qu’on a déjà non?

CELINE3CELINEMINIMAL2Céline 7Céline6CELINE4

Du drapé, des volants

… ou la féminité absolue. Le drapé allie la légèreté des tissus à nos courbes pour sublimer la silhouette. Ci-dessous chez Lanvin – Alber Elbaz est le maître en la matière – et Yves Saint Laurent.

Le drapé se décline sur des robes, mais aussi sur la combi … elle aussi est toujours là.

lanvin drapé2Lanvin combiVolantLanvinLANVIN5YSL DRAPE

Du Néo-classique

La femme est résolument affirmée, forte, moderne : et pour cela quoi de mieux que le smoking ? En version néo-classique à décolleté plongeant chez Hussein Chalayan, en blanc sans manches chez YSL ou en version drapée et souple (encore!) chez Lanvin…

Smoking chalayanSMOKING YSLlanvin

La veste occupait une place de choix dans cette fashion week, on retrouve notre veste d’homme bien large chez plusieurs créateurs, déclinée dans la palette de la saison prochaine. Ici chez Chloé : boyish!

On remarquera que chez Chloé les mannequins sont à plat, une certaine idée du confort… merci !

VESTE HOMME CHLOEVeste chloé

Les dessous prennent le dessus …

… en douceur, avec des jeux de transparence, la femme se découvre. On y voit la réaffirmation d’une sensualité moderne et en aucun cas vulgaire. Ce printemps, un rien nous habille et la lingerie est un vêtement à part entière.

Mousseline, soie et dentelle, chez Stella McCartney, Dior, et Rykiel… John Galliano pour Dior, explique s’être inspiré de Lauren Bacall, figure emblématique de la femme fatale des années 40.

StellaMcCartneyDiorRykiel

A coté de la volupté et de la douceur, il y a le lamé, le clouté, les sequins… Cette tendance, très visible cet automne, continuera de nous inspirer au printemps prochain…

Balmain reloaded

Oui ! Christophe Decarnin a droit à un paragraphe à lui tout seul, car il est peut-être celui qui crée les silhouettes les plus portables, les plus désirables et les plus copiées dans le registre rock, punk. Les maxi-épaules sont réaffirmées, le perfecto reste une valeur sûre, et le legging en cuir sera aussi présent ce printemps qu’il l’est cet hiver… Balmain est rassurant, il revisite ses classiques et les notres. J’aime!  Je lacère mon t-shirt loose et je pique la chemise de mon mec.

Maxiepaules balmainperfecto balmainBalmain chemise d'homme

Enfin, les petites vestes militaires sont remises au goût du jour. Balmain remet du kaki sur les podiums et il n’est pas le seul…

Balmain

Une petite touche militaire…

… s’est intégrée aux autres tendances affichées : chez Chloé, la simplicité et les lignes épurées prennent une allure “army” et chez Céline, ce sont les revers sur les épaules qui évoquent l’esprit militaire.

Military ChloeCELINEMILITAIRE

De l’urbain futuriste

uniquement chez Balenciaga… Nicolas Ghesquière a fait un choix, au revoir les eighties, bonjour la rue… du futur… Du cuir peint, et des silhouettes très futuristes.

00010m00070m00250m

De l’imprimé, du graphique

L’imprimé s’est décliné en ethnico-graphique, chez Dries Van Noten. Notre petit foulard en léopard de cet hiver va se faire des amis : de l’ethnique qui se marie très bien au lamé d’un trench, et qui se mélange avec des imprimés graphiques. C’est pas mal … à manipuler avec précaution cet été…, c’est-à-dire, par petites touches… Ici, Dries et Kenzo.

Dries ImpriméDries Tribal 2Knezo

Du hors concours, pour le plaisir…

… le show, le défile Chanel. Karl Lagerfeld a fait fort.  le Grand Palais transformé en grange fashion, avec du bois, du foin, et Lily Allen sortant de terre à la fin du spectacle pour pousser la chansonnette. Pour se faire une idée de l’ambiance électrique qui y régnait, courrez lire l’article de Garance Doré sur ce défilé… on s’y croirait : c’est ici

Tendance rustique-chic. La classique veste Chanel est revisitée en mode campagne, on retrouve quelques cols officiers et les robes sont romantiques, coquines. Les tons écrus et ivoire et blancs dominent. Il joue aussi avec les tissus et la transaparence. Le détail qui tue : les jarretières et jarretelles apparentes, ultra-coquin… c’est dans l’air du temps.

00710m00180m

00360m00040m

En résumé,  deux tendances opposées :

Pour certains, beaucoup de basiques, d’utilitaire, de simple … on dirait qu’un vent de récession a soufflé sur les maisons de création et a imposé une simplicité, construite sur des matières fortes et rassurantes : le cuir, le lin, la toile.

Pour d’autres, de la féminité, du glamour, du très sensuel, de la lingerie, des matières nobles, du drapé, des volants …

Et vous ? Vous êtes dans quel camp ?

Tags: , , , , , , , , , , , ,

One Comment

  1. louboutin collection hiver 2011

Leave a Comment